Un rêve proche ?

Bonjour, aujourd’hui nous évoquerons un sujet controversé: la dispoBonjour très chers lecteurs.

Aujourd’hui nous allons évoquer la question de l’attente nécessaire avant de voir commercialisée les premières voitures totalement autonomes.

Le marché de l’automobile évolue furieusement vite et la notion de voiture connectée semble presque atteinte tant les véhicules sont suréquipés de nos jours. Ainsi le GPS intégré, le bluetooth ou encore la fonction d’appel audio ne choquent plus grand monde. La voiture autonome elle, fait rêver, laisse libre cours à l’imagination de chacun dans un monde où les ambitions technologiques des firmes supranationales sont de plus en plus grandes.

Beaucoup de voiture sont aujourd’hui dotées de systèmes de limitation ou de régulation de vitesse permettant au conducteur de n’avoir qu’à se soucier du volant sur de longs trajets notamment. Certains experts parlent alors de véhicules semi-autonomes. C’est ces véhicules qui sont le centre de la recherche automobile aujourd’hui avec les systèmes de freinage automatique d’urgence, qui pourrait remplacer l’actuelle AFU (Aide au Freinage d’Urgence) dans des délais relativement brefs, des prototypes réalisent déjà cet exploit mais la commercialisation à grande échelle est encore à la traîne.

Flavien Neuvy, économiste et maire de Cébazat considère que “Le stade ultime de l’autonomie, c’est une voiture sans volant et sans chauffeur”. BMW assure qu’en 2021 ce rêve pourrait devenir réalité grâce à sa collaboration avec Mobileye et Intel. En effet, les grands acteurs du numérique se joignent à la partie et n’hésitent pas à le faire savoir. Google notamment ne cesse de se vanter des 2,4 millions de kilomètres parcourus par sa Google Car dans un but expérimental. Quant à la firme Tesla, les échecs se multiplient avec un accident mortel en Floride en mai 2016 lié à un dysfonctionnement de sa voiture autonome suivi d’un accident comparable mais n’impliquant pas de blessés en Chine trois mois plus tard.

En ce qui concerne la France, le gouvernement de François Hollande a exprimé à plusieurs reprises son engouement et son soutien dans le secteur très prometteur qu’est celui du véhicule autonome. Nous pouvons ainsi nous attendre à ce que les choses se bousculent doucement mais sûrement dans les cinq prochaines années pour arriver à une commercialisation au plus grand nombre dès 2025.
Pierre de l’équipe E-Car.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s